Les bases de l'endo diet


Aujourd'hui, je vais vous parler d'une chose essentielle dans la gestion des douleurs liées à l'endométriose : l'alimentation.

Comme disait Hippocrate : "Que ton aliment soit ton médicament".

Dans les cas d'endométriose on parle souvent de l'endo diet.

Il s'agit en fait d'un régime anti-inflammatoire et je viens vous présenter ici ses principales règles.

​Les aliments à éviter :

Le gluten : contenu dans le blé, l'avoine, l'orge, l'épeautre, le seigle... (on trouve de plus en plus des produits sans gluten, et pour ce qui est des céréales, vous pouvez choisir le sarrasin, riz, maïs, millet, quinoa, tapioca et amarante).

Le lactose (préférez les laits végétaux tels que le lait de riz, d'amande ou de noisettes.)

Les alcools (on peut autant se faire plaisir avec un cocktail de fruits !)

• Le sucre (à remplacer par du miel, sucre de coco, sucre brun non raffiné, sirop d'érable ...)

La viande rouge (il vaut mieux des viandes blanches. Quoi qu'il en soit, privilégiez le bio car les viandes sont souvent élevées aux hormones).

La caféine (préférez les tisanes ou eau détox).

Les produits industriels.

Le soja et ses dérivés : lait, tofu...

Tous les aliments de cette liste ci-dessus favorisent les inflammations, c'est pour cela que je vous conseille de les éviter au maximum quand on est atteinte d'une maladie chronique inflammatoire telle que l'endométriose.

Pour ce qui est du soja, c'est une plante œstrogène-LIKE* et l'endométriose est une maladie hormono-dépendante… il convient donc de priver l’organisme de l’hormone qui va nourrir les cellules d'endométriose : l’œstrogène.

​Vous pouvez quand même manger ces aliments ponctuellement, dans ce cas votre corps n'aura pas trop de difficultés à traiter les toxines qui peuvent en résulter. Il faut savoir se faire plaisir tout en restant raisonnable.

​Les aliments à privilégier :

Le curcuma : cette épice est un puissant anti-inflammatoire, vous pouvez l'utiliser dans le lait d'or, curry de légumes, riz, soupes…

Les baies : myrtilles, framboises...

Le citron : puissant antioxydant qui équilibre le PH du corps.

Les oléagineux : noix, amandes...

Les crucifères : choux, brocoli, chou-kale...

Les poissons gras : saumon, sardines, harengs...

• Et de manière générale des légumes et fruits à volonté !

L'endogirl est bien souvent carencée en progestérone, donc voici une liste d'aliments progestérone-like* ou qui a une action hormonale bénéfique :

Les œufs

La volaille (bio pour la même raison que celle expliquée plus tôt)

Les crustacés

Les oléagineux

Attention : ces aliments n'ont pas un taux en progestérone suffisamment élevé pour remplacer un traitement.

*œstrogène-like : les plantes œstrogènes-like (ou phyto-œstrogène) sont des plantes qui contiennent des œstrogènes d'origine végétale qui ressemblent à nos hormones.

Comme les œstrogènes augmentent le processus inflammatoire de l'endométriose, il vaut mieux les éviter. Toutefois, leur action est bien plus faible que nos propres hormones ou les hormones de synthèse..

Retrouvez des idées recettes dans l'onglet cuisne saine

#endométriose #endodiet #alimentationsaine #naturopathie

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now