• Aurélie Salvador

L'Achillée Millefeuille contre les maux féminins


Aujourd'hui je vais vous parler de l'utilisation l'achillée millefeuille pour les problèmes féminins.

Mais avant ça voici la petite histoire de cette belle plante !

L'Achillée Millefeuille est reconnue et utilisée depuis des millénaires. Elle aurait été ensuite popularisée par le héros grec Achille qui l'aurait utilisée pour soigner ses soldats lors de la guerre de Troie. D'où son nom d'Achillée qui lui a été donné par le naturaliste romain Pline.

Cette plante était même incluse dans le kit de premières urgences des soldats lors de la première guerre mondiale. Pas étonnant qu'on l'a surnomme l'herbe des soldats !

On comprend bien que cette plante a de nombreuses vertus :

- Antispasmodique et décongestionnante : l'achillée millefeuille soulage les troubles digestifs, mais aussi les douleurs menstruelles.

- Peptique : elle aide à la digestion et soigne la dyspepsie.

- Emménagogue : la plante stimule le flux sanguin de la région pelvienne et de l'utérus.

- Cicatrisante et coagulante : appliquée en compresse, l'achillée millefeuille aide à stopper les saignements et à participer à la cicatrisation des plaies.

- Anti-inflammatoire : la plante soulage les inflammations cutanées.

- Antispasmodique : utilisée en bain de siège, elle soulage les douleurs menstruelles.

- Antiseptique : l'achillée millefeuille aide à éviter les infections.

On en finirait plus d'expliquer toutes ses utilisations (ça sera pour une prochaine fois), aujourd'hui on va uniquement se pencher sur son utilité contre les maux féminins.

Oui oui, vous allez voir c'est déjà beaucoup !

D'une manière générale, l'achillée millefeuille régule le cycle menstruel, par son effet sur le sang mais aussi son effet décongestionnant sur l'utérus.

L’achillée millefeuille, est excellente pour l’aménorrhée (absence de règles), que ce soit passager, dû à un stress par exemple ; ou chronique.

- En infusions : 2 tasses par jours (6 à 8 g de plante sèche par tasse d’infusion de 200 ml) jusqu'à ce que les règles arrivent.

Elle est très utile pour la dysménorrhée (règles douloureuses : crampes, écoulements épais ou avec de petits caillots).

- En infusions : 1 à 2 tasses par jours (6 à 8 g de plante sèche par tasse d’infusion de 200 ml) durant la première partie du cycle.

Utilisée aussi en cas de métrorragies (règles trop abondantes et écoulements sanguinolents persistent au bout de 5 ou 6 jours de règles, avec un endomètre évacué en quasi totalité, mais avec de petits morceaux qui ont du mal à se détacher) et contre les leucorrhées (écoulement anormal de glaire cervicale et/ou desquamation vaginale souvent dû à une infection ou autre problème gynécologique).

- En bains de sièges : 100 g de plante laissée à reposer dans 1L d’eau froide pendant une nuit, puis portée à ébullition le matin et versée dans l’eau du bain de siège.

Ou 1 cuillère à soupe d'hydrolat d'achillée millefeuille dans 1L d'eau.

Elle sera utile dans tout protocole pour soulager l’endométriose. Dans ce cas là, elle permettra de gérer la douleur.

- En infusions : 2 tasses par jours (6 à 8 g de plante sèche par tasse d’infusion de 200 ml). A débuter un peu avant le début du cycle.

Cette plante est aussi conseillée contre les fibromes.

- En bains de sièges : 100 g de plante laissée à reposer dans 1L d’eau froide pendant une nuit, puis portée à ébullition le matin et versée dans l’eau du bain de siège.

Ou 1 cuillère à soupe d'hydrolat d'achillée millefeuille dans 1L d'eau.

Enfin, elle est aussi d'un grand secours lors de la ménopause. En pré-ménopause, elle permet de stimuler la production de progestérone et donc de limiter une baisse trop brutale de cette hormone.

- En infusions : 2 tasses par jours (6 à 8 g de plante sèche par tasse d’infusion de 200 ml).

On retrouve l'achillée millefeuille très facilement en pharmacie ou herboristerie.

Mais vous pouvez très bien la cultiver et la faire sécher vous-même.

C’est la sommité fleurie qui est la plus riche en composants actifs. Favorisez les jeunes feuilles d’un vert plus tendre ainsi que les fleurs.

On ramassera de préférence aux endroits où la plante dégage sa plus forte odeur et quand elle est en fleurs.

Faites la sécher sur des clayettes à l'abri de la lumière. Une fois bien sèche, conservez la dans des pots hermétiques toujours à l'abri de la lumière ! Elle se conserve ainsi 12 mois.

ATTENTION

Il est impératif de demander l'avis de son médecin ! Ces conseils ne se substituent pas à un avis médical.

CONTRE-INDICATIONS

L'utilisation de l'achillée millefeuille est contre-indiquée durant la grossesse et l'allaitement, mais aussi chez les enfants : certains de ses composants sont en effet neurotoxiques et abortifs. Par ailleurs, cette plante ne doit pas être absorbée par des personnes suivant un traitement par des fluidifiants sanguins.

EFFETS INDÉSIRABLES

En utilisation externe, l'achillée millefeuille est susceptible de provoquer des réactions allergiques cutanées chez les personnes sensibles.

#Achilléemillefeuille #mauxféminins #problèmesféminins #phytothérapie #herbedessoldats #cyclemenstruel #aménorrhée #dysménorrhée #métrorragie #leucorrhée #fibrome #endométriose #ménopause #emménagogue #achilleamillefolium

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now